Itinéraire Tour du monde

Il y a un an et demi, lorsque nous avons décidé de partir, nous nous sommes attelés au difficile mais exaltant exercice de la construction de l’itinéraire.

Comment construire son itinéraire?

Il y a un certain nombre de variables à prendre en compte : les envies de chacun quelles qu’elles soient : envies de nature, pays, sites archéologiques, animaux terrestres et marins, activités ; ensuite, il s’agit de faire savants calculs pour que cela soit compatible avec les saisons, les climats, les distances ; puis s’assurer que l’itinéraire est réaliste, pas trop chargé, l’objectif étant de profiter et de voyager tranquillement, pas de cocher des cases, et de respecter un rythme qui convienne aux enfants

Par ailleurs, il est également indispensable de prendre en considération le coût de la vie des différents pays pour, au global, maîtriser son budget. Et ainsi, contrebalancer des pays globalement « chers » avec d’autres beaucoup plus accessibles .

Enfin, on ne bâtit pas un itinéraire pour un an de voyage comme on le ferait pour un séjour de 3 semaines. La dimension temporelle est fondamentale et je pense que c’est sûrement ce qu’il y a de plus difficile à appréhender. Il est difficile de se projeter sur le rythme qui sera le bon pour toute la famille, plus spécifiquement pour les enfants et pour permettre d’assurer la vie quotidienne et notamment l’école.

Bref, dans la bucket-list de la famille : le Macchu Picchu, un petit tour chez les copains de Polynésie, l’île de Pâques, des baleines, des lions de mer, de la plongée sous-marine, de la rando en forêt amazonienne, des plages (oui, ok, je suis démasquée !!), la terre de feu, des balades dans les rizières, des déserts, des koalas avec des bébés dans la poche …et bien sûr toute cette part d’intangible : tous ces moments qui sont impossibles à envisager avant même de partir mais qui, nous l’espérons, feront le sel du voyage….

Nous avons finalement arrêté un itinéraire relativement précis et détaillé ciblant 3 continents : Amérique du Sud, Océanie et Asie du Sud-Est.

Evidemment choisir, c’est renoncer ; nous avons donc mis de côté l’Europe-Eurasie, en se disant que nous pourrions facilement le faire, de France, à un autre moment ; l’Afrique et l’Amérique du Nord, pour des raisons budgétaires.

L’itinéraire envisagé était donc le suivant :

  • AMERIQUE DU SUD : 
    • Colombie / Equateur dont îles Galapagos / Pérou / Bolivie / Argentine / Chili dont île de Pâques
  • OCEANIE :
    • Polynésie française / Nouvelle Zélande / Australie
  • ASIE DU SUD EST :
    • Laos / Cambodge / Vietnam / Philippines /Myanmar

La Colombie s’est rapidement imposée comme le point de départ obligé ; 4 écos-systèmes différents, des paysages fabuleux, des villes coloniales de toute beauté, des couleurs partout…cela faisait déjà quelques années que nous rêvions d’y aller. C’est donc le point de départ, tout un symbole 😊

Bref, si vous avez suivi, ce sera un chouette périple de Bogota à Rangun 😉 Vous l’avez ?

A l’époque aussi, nous avions pris des billets « tour du monde » auprès de l’agence Travel Nation. En mars 2020, nous avons tout annulé à cause du Covid. Imaginez 10 billets d’avion par personne….imaginez maintenant ma tête quand on nous a dit qu’on risquait de tout perdre…

Au final, les choses se sont plutôt bien terminées :  nous avons récupéré 90% de la somme initiale. Ce qui est plutôt pas mal, compte tenu du contexte. Certes, nous avons mis plus d’un an avant de nous faire rembourser mais, objectivement, l’agence a vraiment joué le jeu et nous a permis de récupérer une grande partie de notre investissement.

Pour ce nouveau départ, en juillet 2021, s’est vite posée la question des billets d’avion. Pour autant, très rapidement, nous nous sommes fait une conviction : la situation sanitaire mondiale étant trop incertaine et les conditions d’entrée / sortie des différents pays très hétérogènes, il serait impossible d’anticiper trop en avance les réservations de billets d’avion. Place donc à l’improvisation! Nous suivrons l’itinéraire prévu si c’est possible et si les frontières d’un pays ne nous permettent pas d’avancer comme c’était prévu, nous adapterons nos plans et irons ailleurs. Nous savons, par exemple, déjà que l’Australie risque de rester fermée sur l’année 2022.

Bref, vous l’aurez compris, nous nous laissons un maximum de latitude ; les maitre-mots de ce voyage :  l’incertitude et l’adaptabilité !! Nous espérons vraiment suivre l’itinéraire prévu si c’est possible et si ce n’est pas le cas, nous adapterons le parcours 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.