Itinéraire 5 semaines en Polynésie

La Polynésie, cette destination que nous appelions « les vacances du tour du monde », une étape que nous attendions avec beaucoup d’impatience lors de notre tour du monde, pour pouvoir nous reposer et retrouver des amis qui y sont installés. Après 5 mois de voyage en tour du monde avec un rythme soutenu, notre arrivée en Polynésie a été un vrai bonheur…et je crois qu’aucun de nous n’avait vraiment réalisé que nous mettions un pied au paradis !!

Nous y avons donc passé 5 semaines en prenant bien notre temps pour profiter des îles et de nos amis. Impossible de résumer ce que fut cette parenthèse enchantée mais on retiendra la gentillesse des polynésiens, la transparence des eaux dans les lagons, les coraux multicolores, l’odeur de la vanille et des fleurs de tiaré, les requins de Fakarava, les raies manta de Maupiti, les dauphins de Bora, la végétation luxuriante autour de nous, le thon cru au lait de coco, les plantations d’ananas de Moorea, les jolies couronnes de fleurs au marché…un séjour véritablement paradisiaque!

Avion ou bateau ?

Alors, honnêtement, on peut faire les 2 mais difficile d’éviter de prendre l’avion toutefois car c’est l’option la plus rapide. La seule île vraiment facilement accessible en ferry, est Moorea, face à Tahiti (en 30 minutes seulement). Pas besoin donc de prendre l’avion pour y aller. Et vous pouvez ainsi l’exclure du pass avion multi-îles.

En revanche, pour rejoindre les autres îles de tout l’archipel, l’avion est la solution la plus rapide qui permet d’optimiser les temps de transport lorsque votre temps de séjour est compté.

Le pass proposé par Air-Tahiti est conçu pour permettre de combiner les îles entre elles. Mais faites bien attention : il n’y a pas de vols tous les jours pour toutes les îles. Aussi, nous vous recommandons de bien anticiper votre séjour. N’hésitez pas à faire des simulations sur leur site internet.

Itinéraire en 5 étapes :

  • Tahiti : 3 jours (à répartir entre l’arrivée et le départ sur l’archipel)
  • Maupiti : 5 jours (prévoir au moins 3 jours pleins sur place pour pouvoir en profiter)
  • Bora-Bora : 6 jours (au moins 3 jours)
  • Fakarava : 6 jours (au moins 3 jours pour avoir le temps d’aller plonger sur la passe sud)
  • Moorea : 6 jours (au moins 3 jours)

Principales étapes : comment choisir ?

On vous laisse ici quelques infos qui peuvent vous aider à choisir. Certaines îles sont semblables, d’autres, au contraire, très différentes. Ce qui est intéressant, c’est de mixer pour profiter de ces paysages très variés, entre lagons, océan, reliefs de montagne et atolls.

  • Moorea, l’île la plus proche de Tahiti, accessible en ferry. Une île très verte qui constitue une extraordinaire entrée en matière. Elle permet de découvrir les eaux turquoises des lagons mais aussi de grimper sur les reliefs et de faire de superbes randonnéees. Découverte des plantations d’ananas, plongée sous-marine, kayak…les activités ne manquent pas !
  • Bora-Bora, le mythe polynésien par excellence. Certains la trouvent trop clinquantes. Oui, c’est sûrement vrai. Mais, pour autant, son lagon est magnifique, ses fonds marins extraordinaires ; nous y avons fait une de nos plus belles sorties en mer. Bora-Bora, c’est un relief très montagneux qui émerge sur le lagon. Même si c’est touristique, ça ne peut pas laisser insensible
  • Maupiti, celle que l’on appelle « la petite Bora » ou le charme d’une petite île aux jolis reliefs verdoyants avec un lagon magnifique et l’océan en toile de fond. Les raies manta, la rando de Teurafaatiu et ce lagon aux 1000 nuances de bleu.. indéniablement un coup de coeur!
  • Fakarava, un atoll, dans les Tuamotus. Ici, changement de décor après les îles sous le vent : le relief est plat mais waouhhh…..le lagon, d’un côté, l’océan et ses vagues de l’autre. Au milieu, une petite route. Mais surtout des fonds marins connus partout dans le monde pour le fameux « mur de requins » : oui, oui, des requins par centaines…un spectacle époustouflant ! …et des sables roses…Vous avez demandé le paradis ?? eh eh, c’est ici !!

Impossible de visiter toutes les îles ; elles sont au nombre de 118… alors, on vous laisse imaginer les choix cornéliens qu’il vous faudra faire. Vous trouverez, toutefois, ci-dessous des informations sur les îles que nous avons mis de côté pour vous permettre de faire votre sélection personnelle!

  • Taha’a et Raiatea, 2 îles voisines de l’archipel des îles de la Société. Taha’a est connue pour être l’île de la vanille. Les paysages et le lagon qu’elle partage avec Raiatea ont la réputation d’être sublimes.
  • Huahine, appelée aussi « l’île des femmes », tant son relief ressemble à celui d’une femme couchée, avec le mont Tavaiura. Ici aussi des plantations de vanille, des plages superbes et des couleurs incroyables. Une île qui a la réputation d’être restée très sauvage.
  • Ranguiroa : cette île fait partie de l’archipel des Tuamotus ; en général, les voyageurs la mettent en balance avec Fakarava. Elle est connue, notamment, pour ses plongées sous-marines où il n’est pas rare de voir des dauphins.
  • L’archipel des Marquises mérite, à n’en pas douter, un voyage mais elles sont plus loin et nécessitent des vols spécifiques – bref, pour nous, c’était une destination complètement hors budget.
  • Les Gambier : comme les Marquises, double problématique de distance et de budget.

Nos coups de cœur 

  • Maupiti, cette toute petite île encore très sauvage et qui regorge de trésors, sur la terre et dans le lagon.
  • Fakarava pour le mur de requins – amazing!!!
  • Moorea : une jolie île, très verdoyante, avec de magnifiques randonnées et de plages sublimes.

Budget pour 4 personnes :

Cette destination aura été la destination la plus chère de notre tour du monde. Même si il est possible d’optimiser les coûts, gardez en tête que le budget restera important. A 4 personnes (2 adultes et 2 enfants de 6 et 10 ans), nous avons dépensé 320€/ jour.

A noter que ce budget intègre une carte de 10 plongées réalisées sur différentes îles ; il est en effet possible de prendre un pass valable dans différents clubs, sur l’ensemble de l’archipel.

Notre budget se décomposait comme suit :

  • Hébergement : 83€/jour en hôtels, avec cuisine pour optimiser les dépenses d’alimentation
  • Transport : 123€/jour intégrant le pass inter-île pour chacun de nous, les locations de voiture à Tahiti et Moorea, l’essence et les parkings.
  • Alimentation : 45 €/jour
  • Activités : 45€/jour avec excursions et 12 plongées sous-marines au total
  • Achats divers : 12,6€/jour
  • Test PCR pour quitter l’île (nécessaire en mars 2022) : 11,8€/jour (403€ pour 4 personnes)

Conditions d’entrée en Polynésie

Vérifiez régulièrement les conditions d’entrée sur le territoire ; en période de crise sanitaire, les informations étaient modifiées toutes les semaines. C’était un vrai casse-tête. Pensez donc à consulter les informations officielles ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.